Hydrocarbures : la deuxième table ronde de la tripartite de Moanda a ouvert ses portes ce lundi

 

 

Rédaction

 

Lancement ce lundi 21 février à Muanda dans le Kongo central les ateliers de la 2e table ronde tripartite gouvernement, Communautés locales et sociétés pétrolières sur l’exploitation pétrolière dans ce territoire.

Initiées par le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, ces assises ont pour but de trouver un modus vivendi, entre la population locale, les opérateurs œuvrant dans le secteur pétrolier dans la cité balnéaire.

Le gouverneur du Kongo central, Justin Luemba, qui a lancé ces travaux, a fait l’état des lieux du secteur pétrolier de la ville de Muanda. Le directeur du cabinet du ministre des Hydrocarbures, qui a prononcé le mot de circonstance, a, quant à lui, évoqué l’importance de cette rencontre bénéfique pour la communauté locale, et bien au-delà et de la République démocratique du Congo toute entière. Il a par ailleurs invité les différentes parties prenantes à faire table rase de toutes les divergences pour œuvrer dans toute fraternité et dans la convivialité pour le plus grand bien de tous.

Justin Luemba s’est réjoui de ce qu’il en découlera : qui n’est autre que la recherche des solutions au regard des conflits récurrents qui rongent la cohabitation pacifique.

Épinglant l’absence d’une base réelle de collaboration ayant engendré des conflits d’intérêt, il a évoqué le problème lié à la pollution qui contribue à la dégradation de l’environnement.

Non sans avoir soulevé la non-représentation du ministère provincial des Hydrocarbures dans le Comité de concertation de Muanda (Cocodem) débouchant sur la question de la sécurisation des installations pétrolières et la promotion des investissements. Lesquels doivent être pris en compte au cours de ces ateliers.

Ces ateliers constituent le prélude à la table ronde proprement dite qui va débuter le jeudi 24 février pour fermer ses portes ce samedi 26 février 2022.

Partager

Lire aussi

Partager

Articles récents